Strech, piercings, etc.

Hiya!

Cela faisait longtemps que j’avais envie de poster un article sur mes piercings, comment j’ai streché mes lobes, et vu que j’ai enfin mes lobes en 26/27mm, que cet été je me suis fait percé, je me suis dit qu’il n’y avait pas de meilleur moment que celui-ci pour en parler ici.

Mes strech : où comment pourquoi ?

D’abord, j’ai commencé à strecher un seul lobe quand j’étais en 3ème. Toute petite et toute naïve que j’étais, je voulais seulement monter en 8mm à l’époque (oui oui………….)

J’ai commencé avec des spirales (achetées à Metz, à l’époque) jusqu’à mes 8mm. J’augmentais de 2 mm tous les 3 mois, voir plus, j’avais des lobes tout petits tout mimis. Puis, une amie m’a envoyé un expander de 10mm. J’ai eu ma première infection, aka la fille qui force trop, etc.

Puis, j’ai fait ma première commande Crazy Factory (aka LE site trop cool), pour monter jusqu’en 14 mm, ma sois disant taille finale de l’époque.(j’étais en seconde)

J’ai commencé à strecher mon autre lobe, sauf que je n’aimais pas la différence, du coup je l’ai streché en genre…2 mois. Oui oui, je douillais pas mal.

Puis peu à peu, je suis monté en 16, qui devait aussi être ma taille finale, et l’été dernier, je suis passé en 20, 4 mm en une semaine, mes lobes n’ont pas aimé, surtout que j’avais commencé à strecher avec des tunnels en silicone. Je suis passé de 20mm à 2mm en une nuit pour mon lobe gauche, j’ai dû aller aux urgences et j’ai failli me faire couper le lobe (sweet aventure). Bref, j’ai recommencé à strecher en prenant mon temps, en passant en 22 en jurant que ce serait ma taille finale, puis en 24, puis aujourd’hui,en 26/27: le truc c’est que j’ai commandé mes 26 sur Crazy Factory, mais aussi des plugs sur des sites anglais qui ne sont pas dans la même unité de mesure, donc pas de 26. –triste

Je vais sûrement faire un article sur comment bien se strecher les lobes, vu qu’en ce moment pas mal de conneries circule sur ça (du style avant de strech tu mets un glaçon sur ton lobe, ouiiiiiiiiiiiiiiii)

De plus, of course que se stecher les lobes est douloureux, surtout au début.

10269385_814551231913063_375268332947093215_n

En ce moment j’alterne avec les plugs là, qui sont plus que les amours de ma vie, et surtout ma raison n°1 de ne pas encore passer en 30……………………

Vu que je suis un échec, mes lobes sont pas les plus parfait du monde et j’ai des blow out : en gros, la chair de mes lobes part en arrière et fait un truc pas mal dégueulasse, et ça affecte la cicatrisation du lobe qui est plus lente, et j’ai moins de peau pour strech. La solution est souvent de redescendre de 10mm et re-strech plus lentement, mais j’ai juste terriblement la flemme et j’apprends à cohabiter avec mes blow out.( que j’essaie de virer à coup d’huile de jojoba, n’empêche.)

Et sinon, j’ai même posté une vidéo sur Youtube où je passe mes lobes de 22 en 24 avec des tunnels en silicone!

Mélanie s’aventure sur Youtube

Premier piercing? Le septum.

En janvier dernier, une fille que je suivais sur twitter disait qu’elle allait se faire percer le septum. Impulsive que je suis, et surtout avide d’avoir mon septum avant mes 18 ans, j’étais la « ouaiiiiiiiiis je viens avec toi », et c’est comme ça que tout à commencer.

Personnellement, je ne stressais absolument pas.

Quand la perceuse a mis la pince, j’ai eu un peu mal, et quand elle a percé………Horrible. J’ai crié, eu des convulsions, vu la vierge Marie. Plus sérieusement, j’ai vraiment crié, j’ai eu mal, j’ai senti l’aiguille traversé ma peau………

Mais l’experience est différente pour chacun. Mon amie n’a pas eu mal plus que ça, je connais des gens pour qui le septum a été leur piercing le moins douloureux….

Niveau cica, mon septum s’est superbement bien déroulé, j’ai jamais eu de problème, et je souhaite le strecher dans un avenir très proche………

Permalien de l'image intégrée

c’est le truc qui pend de mon nez en mode taureau, comme dirait les beaufs aha.

Ensuite? Le smiley.

Quelques mois après, j’ai décidé de me faire percer le smiley, toujours chez Marie, à Strasbourg.

En sachant que chez moi je dois flipé mon septum parce que mon père n’accepte pas les piercings.

On a plutôt galérer, il fallait que je tienne ma lèvre, qu’elle arrive à percer mon frein qui est tout petit tout ridicule, qu’on arrive à mettre la bille au bijou que j’avais ramené, puis qu’on perde la bille, qu’on change de bijou……Pure galère.

J’ai perdu mon smiley un mois après, la peau a tout simplement lâchée. J’suis pas mal dégoûtée, et j’envisage de le refaire, même si j’hésite beaucoup…

Cette fois-ci, le truc qui pend entre mes lèvres.

Last but not least : les tétons.

(oui oui, vous avez bien lu.)

Juste rapidement, mes piercings les moins douloureux.

Of course, embarrassant quand t’es dans le salon de ta pierceuse et que t’es à moitié à poil.

Mais sur une échelle de 1 à 10 j’ai eu mal à 4.

Personnellement le soir même avoir un t-shirt, un soutif ne me faisait pas mal, la cica s’est plutôt bien passé malgré quelques accidents mais ils vont très bien et ils vous disent même bonjour. (oui)

Je préfère préciser que ce n’est pas mon sein, que je tiens encore à ne pas afficher mes tétons sur l’internet, mais c’est juste pour vous donner une idée de la chose. J’trouve ça juste trop mignon.

Sur ce, merci d’avoir lu, see ya!

Publicités

OOTD: back to school//n o j o y e v e r

Hiya!

J’ai repris les cours il y a une semaine, mais comme d’habitude je suis en retard avec mon article, pas le temps, la flemme, enfin vous comprenez à force.

J’ai porté quelque chose de simple -beaucoup de noir- qui voulait surtout dire « m’approchez pas je veux pas copiner avec vous » (Oui j’entame mon année de terminale avec beaucoup de joie.)

 

IMG_2163Je suis juste dingue de ce t-shirt ! Et avez vous vu le retour du bleu dans mes cheveux?

 IMG_2164

 

IMG_2166

 

Close up sur la parodie de la pochette d’album de Joy Division –of course– et sur mes plugs, le yin yang avec des croix à la place des ronds.(pas besoin de vous dire que je les aime plus que d’amour)

D’ailleurs j’ai monté mes lobes en 27mm (enfin) et je vais vous rédiger un article sur mes plugs, mes piercings, etc.

IMG_2165Boulet que je suis, sur cette photo un de mes colliers était dans mon tshirt: une longue chaîne avec une lune en croissant au bout. Mais vous pouvez voir mon autre collier ras-de-cou avec un soleil.(ok je me suis laissé entraîner par cette mode…)

IMG_2167

 

Dernière chose mais pas des moindres, mon sac de cours. Ok, c’est un eastpack rouge tout pourri que j’ai depuis…….toujours, mais j’ai collé ce petit patch My chemical romance que mon amoureux m’a donné (aaaah niaiserie) et j’aime beaucoup le rendu tout simple tout cool.

 

Ca sera tout pour cette fois! J’espère que vous avez bien repris les cours, que tout se passe bien, et courage si vous avez votre bac.(Prions)

IMG_2159

 

Merci d’avoir lu, see ya’!

Favoris d’août

Après que mon blog ait pris des vacances, et que je me prépare mentalement à la rentrée, je reviens avec mes favoris du mois-ci.

Livres

IMG_2118
Les Oliviers Du Négus, L.Gaudé.

Bon ok, ça va devenir quasiment sûr qu’à chaque article favoris, je présente un livre de Gaudé. Mais je l’aime.D’amour.

Les Oliviers Du Négus relate quatre histoires qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre, et la première –ma favorite– est l’histoire d’un homme fou qui pense avoir entendu les Enfers.(bref, thème récurrent chez Gaudé, qu’il a déjà traité dans La Porte des Enfers, THE livre trop bien.)
IMG_2120

 

 

« Je veux que nous gardions encore la marque du Négus : l’infirmité lumineuse de ceux qui ont dans le crâne des rêves trop grands et, dans le regard, la beauté des hommes insatiables. »

 

 

La Mort du roi Tsongor, L.Gaudé

Encore, toujours et pour toujours, Gaudé. Cette fois, avec un livre plus « classique », qui relate l’histoire du roi Tsongor, de sa mort, et des impacts sur la vie de ces enfants. Une quête vers l’apprentissage de la honte.

 IMG_2123

« Il contempla le lent flux et reflux de la mer, le mouvement de la mort. Il y avait dans ce spectacle quelque chose d’absurde et de révoltant. Comme un carnage inutile. »

 

Flash, C. Duchaussois

Quand en fin juillet, j’ai vu Amel à Grenoble, elle m’a offert entre autre ce livre ; un témoignage de la folie de la drogue en Inde dans les années 70. On vit la descente aux enfers d’un homme pris dans la drogue, d’abord douces, puis dures : ces dernières sont caractérisées par des piqûres -de morphines, etc- par le flash qu’elles procurent quand elles entrent dans les veines.

IMG_2119

 

 

Flash en anglais, cela veut dire : éclair.

Pour un drogué, cela veut dire : spasme.

Le Flash, c’est ce qui se passe dans le corps d’un drogué quand, poussé par le piston de la seringue, la drogue entre dans ses veines.

Ca a la violence de l’éclair et l’intensité du spasme amoureux.(…)

Il n’y a que la piqûre -la piqouze, le shoot, ou le fixe- qui donne le Flash.

Voilà pourquoi tout vrai drogué, un jour ou l’autre, en arrive fatalement à la piqûre.

Et devient un junkie.

Un Dieu.

Ou une loque.

Au choix.

 

Films

Ce mois-ci, j’ai continué ma quête de la culture cinématographique, en regardant un film vu il y a quelques années et qui était dans un endroit vague de ma mémoire : le culte, le magnifique, Orange mécanique, de Kubrik.

Ai-je vraiment besoin de le présenter ? La vie d’Alex, un peu psychopathe, sur un fond de 9ème, par Beethoven.

Puis, j’ai regardé un film, découvert je ne sais plus comment, Sleeper (ou Woody et les robots) par Woody Allen. Léger, drôle, et le mieux, c’est que dans ce film, les gens ont une machine à faire des orgasmes. Non négligeable.

Enfin, comme tout le monde presque je suis allé voir Lucy de Luc Besson, j’en suis tombé amoureuse, je l’ai vu deux fois. Le rythme, l’histoire, et surtout SCARLETT FUCKING JOHANSSON, de quoi faire une vraie bombe. De plus le film fait réfléchir je trouve, personnellement en sortant du cinéma j’avais vraiment envie de faire un truc de ma vie.

 

 

Musiques

IMG_2125
Comme Gaudé, je vais finir par vous présenter une chanson par mois qui s’appelle Broken et que j’écoute en boucle et qui est trop triste mais que voilà.

Broken // Seether ft Amy Lee

« Un soir la terre m’a raconté qu’il faudrait castrer les humains, car les erreurs se reproduisent, la preuve en sont tes gamins (…)Je sais je suis bizarre et quand j’arrive dans le métro, tous se demandent si dans ma poche il y a une bible ou un couteau, la première est plus meurtrière mais elle n’épluche pas bien les pommes. » Rien à ajouter.

La fin de l’espèce // Klub Des Loosers

Random

Bon, j’ai craqué, j’ai encore strecher mes lobes, ce qui fait que je suis (enfin) en 26 mm. Comme à mon habitude, j’ai commandé sur Crazy Factory et je suis juste en amour avec mes plugs.
IMG_2122

 

Crazy Factory, plug en acrylique, 2.80 euros en 26mm.

Puis, j’ai retrouvé un magazine acheté début de l’été spécial Nirvana. Je l’ai enfin dévoré, et j’en suis amoureuse, j’ai dû le relire une dizaine de fois.

IMG_2121

 

Enfin, alors que je rentrais de Montpellier et que j’attendais à la gare de Strasbourg, où il y a un piano mis à disposition, je suis tombé en amour avec la virtuosité d’un inconnu qui jouait My immortal, d’Evanescence. Après avoir parler avec lui, je me suis rendu compte que c’est une personne très aimable et très talentueuse. Il s’appelle JP, a un site, mais malheureusement peu de vidéo de ses prouesses. Allez tout de même faire un tour 😉

Le talent

 

Et voilà, c’est tout pour cet article plus que massif ! Merci d’avoir lu, courage pour votre rentrée, see ya 😉 ♥

OOTD: Deth Kult

Hiya!

Après que mon blog ait pris des vacances comme moi,,je reviens avec un OOTD, et pas n’importe le quel : j’ai récemment fait un partenariat avec la marque Deth Kult clothing. C’est une petite marque qui mérite vraiment d’être connue : autant pour la beauté des habits qu’ils proposent que pour la gentillesse des gens qui la dirigent.

J’ai reçu deux t-shirt et un bonnet, qui sont simples tout en étant différents (oui c’est possible), je peux faire des OOTD super simples comme des choses un peu plus recherchées, mais bref je vous laisse avec les photos.

IMG_2039

J’ai d’abord eu ce t-shirt absolument girjioejgizj que j’ai décidé de mettre avec un short et des hautes chaussettes, vu que la météo dans l’Est en ce moment c’est la mort.

IMG_2043

IMG_2041
  T-shirt Deth Metal, 15$$.

Puis, j’ai choisi un autre t-shirt, un véritable coup de coeur que je ne quitte quasiment plus.

IMG_2038

J’ai décidé de la jouer basic vu que le motif est juste incroyable. Jean gris et creepers hologrammes pour vous servir.

IMG_2046

Accept your fate tee, 15$$

Enfin j’ai aussi eu un bonnet : bordeaux tout simple, mais j’adore la couleur, et le rapport qualité//prix et super! Il me fait beaucoup a un bonnet drop dead que j’ai, mais la différence de prix est juste folle pour exactement la même chose.

IMG_2044

Trademark Ambigram Cranberry Beanie, 10$$.

En bref c’est une super marque, de plus ils font souvent des codes promos sur twitter, pour la qualité des tee et leur beauté je pense que ça vaut vraiment le coup !

Merci d’avoir lu, see ya’!

 

Favoris de juillet.

Hiya!

Aujourd’hui je reviens pour un article sur mes favoris de juillet. Plutôt que de faire un grand blabla introductif, je vais tout de suite commencer!

Livres

Le Misanthrope, Molière.

Oui honte à moi, je n’avais jamais pris le temps de lire ce classique. Mais bon, c’est chose faite, je n’ai pas vraiment de choses à dire dessus, j’avais déjà vu la pièce interprétée au TNS (dont je parle dans mon tout premier article de favoris, ici) et je connaissais certaines scènes par coeur (aah la joie des entretiens pour les stages de théâtre), mais bon, ça reste une super oeuvre qui m’a beaucoup fait rire.

« Je hais tous les hommes: / Les uns, parce qu’ils sont méchants et malfaisants/ Et les autres, pour être aux méchants complaisants. »

(Story of my life)

Ensuite, j’ai lu Le Soleil des Scorta, de Laurent Gaudé. J’avais déjà parler de lui dans un article précèdent avec sa réécriture du mythe d’Orphée, La Porte des Enfers, qui m’avait déjà transporté. Et bien, Le Soleil des Scorta m’a produit le même effet. Je l’ai lu dans le train en moins de deux heures, l’histoire est magnifique, tout comme l’écriture. Ainsi, ce livre se place dans mes livres préférés. Eh oui, mon petit Laurent, je t’aime vraiment de tout mon coeur.

Je suis un voyage raté au bout du monde…Je suis la sécheresse du soleil et le désir de la mer.

En gros, c’est l’histoire d’une famille italienne maudite, un enfant né du viol. On va voir les générations défilées, accablées de leur malheur et qui vont devoir tout prouver face à leur village natal, et toujours arriver à se surpasser pour leur prouver qu’ils sont « mieux » qu’eux. Le soleil est leur espoir, ils le dévorent, et brillent toujours plus.

Enfin, j’ai commandé sur Amazon le livre 14.000 things to be happy about de Barbara Ann Kipfer. (c’est mon côté tumblr girl qui ressort). En gros, c’est 500 pages où il y a juste des groupes de mots qui donne des raisons de sourire. (Majoritairement de la bouffe.) C’est super sympa comme concept, quand j’ai pas le moral je prends le livre et je lis une dizaine de page et je souris, il est petit et facile à glisser dans son sac.

Part of you always being a child

New York City

I’m OK, you’re OK

The art in everyday life

(J’ai aussi lu Le Rêve de Zola. Evidemment, classique, livre super bien, belle écriture,c’est Emile quoi. Sauf que, j’ai acheté ce livre car je voulais voir ce que donnait le seul des Rougon-Macquart qui finissait bien. Et on se retrouve avec une héroïne à la Princesse de Clève, une histoire d’amour, et trop de religion, de saints, de cathédrales. Bref. C’est un semi favoris.)

Musique.

Ca fait quelques mois que je connais cette chanson mais comme d’habitude, j’ai eu une révélation seulement quand je suis parti de Montpellier et que je pleurais dans le train (longue histoire..mais j’compte faire un article blabla inutile)

Broken// Jake bugg

Pour mon côté sad 2001

Yoshi City // Yung Lean 

J’étais vraiment septique par rapport au nouvel album de Betraying The Martyrs, et surtout sur le fait qu’ils cover Let It Go, la chanson de La Reine des neiges. Mais au final…coup de coeur.

Let it go // Betraying The Martyrs

Mon amour pour Radiohead s’est tellement développé ce mois-ci. Et j’écoute cette musique en boucle.

A Wolf At The Door // Radiohead

Films.

Pour ceux qui me suivent vaguement sur twitter, vous avez peut être vu que depuis le début des vacances, je suis à la recherche du Saint Graal : la culture cinématographique. Je ne vais JAMAIS au cinéma, je ne regarde que vaguement quelques films en streaming. Alors j’ai décidé de reprendre tout ça en mains, avec l’aide des vidéos du Fossoyeur de film.

J’ai eu un énorme coup de coeur pour Lars Von Trier récemment.

Mon ultime coup de coeur, qui s’est retrouvé mon film préféré :

Melancholia

En gros, le jour du mariage de Justine, tout part peu à peu en vrille. Peu après, alors que Justine divorce le lendemain même de son mariage, elle va rester chez Claire, sa soeur, la planète Melancholia se dirige droit vers notre terre. Panique, faux espoirs.

J’ai A-DO-RE ce film, les musiques, et de voir que Charlotte Gainsbourg n’est pas le seul élément principal d’un film de Lars. La fin est tout simplement magnifique, et ce film passe tout droit dans mon top 3 des films préférés.

Dune.

Grâce au Fossoyeur de Films, j’ai découvert Dune , de David Lynch. Je me suis dit qu’à première vue, je n’aimerais pas ce film : de la science fiction des années 80. Et… je l’ai trouvé en entier sur Youtube, et c’est le premier film de 2 heures que je regarde sans m’ennuyer, en étant prise tout de suite dans l’histoire. Musiques magnifiques aussi. Lynch, je t’aime.

En contre favoris -ca me brise le coeur de dire ça- mais j’ai Antichrist de Lars Von Trier, grand étonnement. Vu que c’est un de ces films les plus connus, j’ai voulu le voir… L’ambiance me mettait super mal à l’aise, et Charlotte Gainsbourg me saoule à force (Dieu pardonne moi d’avoir dit ça) c’est un film encore plus malsain que les autres de Von Trier et j’ai mis plusieurs jours à me forcer à le finir. LOL.

Favoris Random.

Mon côté tumblr girl qui est revenu, j’ai vu ma meilleure rencontre internet récemment (♥♥) à Grenoble, et elle m’a acheté -sur ma demande- une bouteille de Fiji Water, l’eau apparrement au goût béni etc. Bon ok elle est bonne mais a) c’est trop cher pour ce que c’est et b) je voulais surtout la bouteille. Ok: honte à moi. Mais c’est vrai qu’elle à un goût spécial, je ne pourrais pas vraiment décrire, et si j’ai l’occasion d’en retrouver (vu qu’à Strasbourg c’est inexistant) je m’en racheterais. Voilà, j’ai fait 5 lignes sur de l’eau.

Pour les plus fous qui voudraient la commander sur internet :

Wiji Water, 8.99$. 

Mon deuxième favoris random sont les lingettes à l’huile de jojoba de chez Crazy Factory. En gros, c’est des lingettes imbibées qui aident à a) mieux strecher les lobes, ça lubrifie (sans jeu de mots) le lobe et permet de mieux faire passer le plug/tunnel/etc. Mais aussi ça permet de nettoyer le lobe. Voilà, coup de coeur, c’est pas cher, c’est pratique, on aime.

Lingette d’huile de jojoba, 0.14 euros la pièce.

Merci d’avoir lu, see ya’! ♥

Shooting #2 (Jupe et transparence)

Hiya’!

Aujourd’hui je vous retrouve pour un deuxième shooting pris toujours avec mon adorable Thomas il y a…quelques temps, mais le temps qu’il m’envoie les photos et que j’en fasse un article… bref.

Comme le titre l’indique, ce jour là -à l’occasion de l’anniversaire d’une amie- je portais une chemise transparente ET une jupe (ce qui ne m’étais pas arriver depuis deux ans, imaginez.), j’avais même des talons que j’ai fait échanger contre ma paire de doc martens; non je ne serais jamais une vraie fille.

DSC00820

DSC00822

DSC00824

(Oui, l’alcool c’est mal les enfants.)

jDSC00815

Sadgirls 2001

DSC00835
DSC00834

Voilà pour cette fois! Comme d’habitude, merci d’avoir lu, et see ya’!

Comment survivre à : les soirées pluvieuses un peu nulles

Normalement, pas besoin de ce genre d’article au début du mois de juillet mais cela s’impose, en ce temps où la France entière est plongée dans une espèce de grosse flaque d’eau. (Oooh le magnifique bathos. Oui j’suis chiante comme fille). Je pense que d’ici novembre je ressortirais pas mal cet article, mais d’ici là, si comme moi la pluie du 10 juillet vous emmer… ennuie, voici mon kit de survie.

IMG_1694[1]
 

 

Première chose.

En gros, il est 20h30, t’as mangé, même fumé ta clope d’après bouffe (ou pas, selon), t’as fait le tour de toute les dernières vidéos youtube sorties, et là, bim. Fatalité. QUE FAIRE?

(/!\ ATTENTION CET ARTICLE VA ETRE COMPLEMENT GIRLY ET CULCUL mais c’est comme ça comme les aime, des fois./!\)

Prends un bouquin, et va te poser dans un bain. Oui oui, c’est aussi simple que ça. Le bain le plus brûlant de l’humanité. Prends une enceinte, et mets un album super posé (Genre la B.O de The Village -oui je vais sortir cette B.O à chaque occasion- ou I Thought I Was An Alien de Soko, ça marche aussi.). Et là, fais toi le plus de masque pour les cheveux possibles. Perso -vu que mes cheveux sont semblables à de la paille, aussi- je me fais un shampoing, un après shampoings, un soin, un masque, et de nouveau un après shampoing, et je laisse poser chaque produit au moins 3 chansons, 15 pages de livres, et une clope.

Et dans le genre livre PARFAIT pour le bain je vous conseil tous les John Green, c’est testé et approuvé hihi.

Après, j’prends mon gel douche avec l’odeur la plus « mimi » (OUI UNE ODEUR PEUT ETRE MIMI) genre les gels douche de The Body Shop. Du coup, après 1h30 de bain (oui, personnellement je peux prendre des bains d’1h30 à 2h00…) je sors de l’eau, avec une peau de crocodile, mais j’suis super bien, et j’ai vraiment tué le temps.

Deuxième chose.

Après, je me tartine le corps de crème hydratante, mais dans le genre avec une super odeur -je conseil encore une fois les produits The Body Shop. J’attends trente secondes que le beurre corporel se fonde bien dans la peau et je réponds à mes sms, mentions twitter, etc. (La nouille à l’air, oui madame.)

Sur ce, j’m’habille, et l’amour de ma vie en ce moment, c’est un crop top, tout gris tout normal que je mets pour sortir parce que je le trouve super cool (et normalement des photos faites par Thomas arrivent bientôt !!!) avec un jogging, et basta.

Then,je mets toujours de la crème sur les mains -encore une fois The body shop promis-j’arrête-de-citer-ce-magasin-pas-taper- et j’en profite pour me faire un masque Hydratant Apaisant de chez Avene (et non il n’y aura pas de photo, promis vous voulez pas voir ma tête comme ça).

Troisième chose.

Techniquement, il devrait être 23h30 le temps de réaliser tout ça. Et maintenant, LE truc super attendu : regarder un film. Oui la base. Personnellement, mon chouchou de mes propres « Midnight movies » (prends en de la graine Alejandro Jodorowsky 😉 ), c’est Melancholia de Lars von trier, qui va avoir sa place toute trouvée dans mes favoris de juillet. Avec ça, je me fais un bon thé vert, et je me prends une pomme. (Sans blague. Le délire de trois tonnes de nutella pendant la nuit au final ça passe mal chez moi.) Tout ça accompagné toujours d’une petite cigarette. Bien placée si tu regardes L’échelle de Jacob, la cigarette passera bien à n’importe quel moment.

Quatrième chose.

En fait, c’est juste la fin. Il est normalement 2 heures, t’es tout bien dans ton lit, tu fermes ton écran de pc, tu te retournes dans ton lit et tu t’endors.

Merci Mélanie!

Merci d’avoir lu, see ya’!